Sélectionner la langue:

TenneT prépare le réseau électrique du nord et de l'est de la Hesse pour la transition énergétique avec les spécialistes de EQOS Energie

Les lignes aériennes 380 kilovolts (kV) existantes entre les postes de transformation de Twistetal, Borken et Mecklar dans le nord de la Hesse ainsi que le poste de transformation de Vieselbach en Thuringe, près d’Erfurt, seront adaptées aux défis du tournant énergétique. Pour renforcer l’importante liaison est-ouest, les câbles conducteurs des circuits électriques de 380 kV seront remplacés par des câbles conducteurs dits à haute température. Pour le renforcement de certains tronçons de la ligne reliant Borken à Mecklar, EQOS Energie, l’un des principaux prestataires de services dans le domaine des infrastructures techniques complexes, s’est vu confier deux lots de travaux par l’exploitant du réseau à très haute tension TenneT.

Des réseaux électriques plus performants et plus stables

EQOS Energie est donc responsable du remplacement des câbles conducteurs sur un tracé de plus de 20 kilomètres ainsi que du remplacement des traverses, de la rénovation des fondations et du rehaussement de certains pylônes. « Le passage à des câbles conducteurs à haute température permet potentiellement de transporter plus d’électricité », explique Karl-Heinz Hüsing, responsable du Profit Center Allemagne sud-ouest pour les lignes aériennes chez EQOS Energie. « Alors que les lignes existantes ne s’échauffent que jusqu’à 80°C maximum, les câbles conducteurs haute température fonctionnent à une température d’environ 135°C, ce qui permet également de faire circuler plus de courant. Le réseau électrique devient ainsi nettement plus performant et plus stable », poursuit-il.

Pour que cela soit possible à l’avenir, le donneur d’ordre TenneT doit encore passer par d’autres étapes. « Le changement de câble qui commence maintenant dans le district de Schwalm-Eder et plus loin en direction de Ludwigsau constitue la base technique pour l’exploitation ultérieure avec une capacité de transport de courant accrue. Mais pour que le commutateur puisse effectivement être modifié, une procédure d’approbation des plans doit encore être menée sous l’égide du Conseil Régional de Kassel », explique Markus Lieberknecht, porte-parole de TenneT concernant ce projet. TenneT prévoit de déposer la demande d’arrêté d’approbation des plans dans les semaines à venir. Après avoir vérifié que la demande est complète, la procédure d’autorisation formelle pourra être lancée. Pour ce faire, les documents de planification seront ensuite mis à la disposition du public. Ce n’est qu’à l’issue de cette procédure que TenneT pourra augmenter la charge de la ligne.

Priorité à l’exploitation durable du réseau

Le changement de câble sera réalisé sur la ligne existante, datant d’environ 45 ans. Un nouveau tracé de la ligne n’est pas nécessaire. Le porte-parole du projet Lieberknecht souligne : « En Hesse, nous pouvons mettre en place une exploitation durable du réseau en renforçant le réseau existant pour la transition énergétique. La construction de nouvelles lignes est ainsi réduite et l’impact sur l’homme et la nature est minimisé. TenneT procède ici strictement selon le principe NOVA, ce qui signifie : optimisation du réseau avant renforcement avant extension ». Avec les mesures décrites, les partenaires contractuels EQOS Energie et TenneT TSO GmbH s’attaquent maintenant ensemble, de mi-avril à l’automne 2022, à cette importante transformation dans le nord et l’est de la Hesse. Le calendrier serré de TenneT représente le plus grand défi pour les spécialistes de EQOS Energie. M. Hüsing : « TenneT doit maintenir l’approvisionnement en électricité via la ligne 380 kV très sollicitée, même pendant les phases de construction. C’est pourquoi il ne peut y avoir que des déconnexions par étapes de certains circuits électriques. Cela signifie que nous ne pouvons travailler que dans des créneaux horaires clairement définis et précisément cadencés ». Afin de remplir la mission dans les délais, EQOS Energie a mis en place deux équipes de 25 personnes chacune pour TenneT dans les mois à venir. Le volume de la commande se compte en dizaines de millions d’euros.